Les petites fiches modèles

Vous en avez rêvé, les médiathèques d’Ouest-Provence l’ont fait… Je ne suis apparemment pas le seul à être resté comme deux ronds de flan devant les premières « fiches domaines » mises en lignes par Jérôme Pouchol sur le blog de la politique documentaire de la MIOP, Bambou. La version complète, semble-t-il, sera bientôt disponible sur le site Poldoc. L’occasion d’attirer l’attention sur le remarquable instrument de travail et de formation continue que constituent ces « fiches domaines ». Plus qu’un protocole de sélection, plus qu’un PDC, plus qu’un outil de veille, la seule fiche domaine dévolue à l’histoire contemporaine tient sur une trentaine de pages imprimées (auxquelles il faut ajouter les annexes qui servent de mode d’emploi). C’est que l’outil prend pleinement en charge, à lui seul, la perception tridimensionnelle de la collection:

Les acquisitions :

  • combien (par domaines, par niveaux, par sites) ?
  • quels publics ?
  • quelles sources de sélection ? (avec un Netvibes associé, réalisé par l’acquéreur)
  • objectivation de la notion de niveaux par corpus d’éditeurs, de collections, d’auteurs
  • quels interlocuteurs spécialisés extérieurs ?

La conservation

  • Quelle durée de conservation par sous-domaines ? par types de documents (biographies, parascolaires…) ?
  • Quelles procédures de désherbage ?

L’organisation / la valorisation

  • Quelles cotes validées ?
  • Quelle médiation (tables) ?

Enfin, preuve d’un réel souci de mise en acte de la poldoc, le tout est assorti d’un « bilan annuel de la collection », sous forme de questionnaire, faisant le point sur tous ces critères. Bref, un travail auquel on souhaite le maximum de visibilité, et qui apporte des réponses très concrètes aux problématiques que rencontrent tous les acquéreurs.

Cet article a été publié dans Acquisitions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les petites fiches modèles

  1. Bambou dit :

    Merci, Lirographe, pour de cet écho très sympathique et encourageant pour notre travail à la MIOP.
    Je me permets d’ajouter une 4ème « dimension » (cela ne fait pas très modeste et/ou sérieux, mais je crois vraiment utile de le préciser) à la Poldoc, qui concerne la production de contenus.
    Chaque responsable documentaire (et non plus « acquéreur », ce terme ne couvrant plus aujourd’hui, selon moi, toute l’étendue de la fonction) du réseau doit produire chaque année :
    – des bibliographies (directement dans Koha, soit à moindre coût de gestion et avec l’avantage d’être intégrable à n’importe quel environnement web, via une URL unique)
    – des sélections critiques (ou « coups de coeur » pour ceux qui acceptent la formule…) = voir « Nos conseils » sur le portail
    – au moins 1 produit documentaire, soit un dossier numérique portant sur des sujets d’actualité ou en lien avec des services de la MIOP (ex. ateliers web) ou avec des projets pédagogiques partenariaux = voir portail

    Cette production info-documentaire offre une dimension nouvelle à la Poldoc : le bibliothécaire se rapproche ainsi du documentaliste (à quand la fusion de ces 2 mêmes métiers !?) en « travaillant » les contenus info-documentaires (= travail d’architecturation et d’élargissement de l’information), et du journaliste en les promouvant (au moyen d’une rédaction dynamique, dans une démarche stratégique de diffusion de l’information).
    Aux systèmes d’information, et particulièrement à leurs outils de recherche de combiner ces différentes ressources produites par le bibliothécaire : en plus de la base catalographique, le moteur interrogera ainsi les contenus rédactionnels (billets), critiques (sélections documentées), documentaires (dossiers numériques) et interactionnels (guichet du savoir et autre bibliosésame) » ; soit une véritable exigence de complétude dans la réponse à l’usager.
    Poldoquement vôtre

    • Lirographe dit :

      Disons alors que cela rentre dans la troisième dimension (valorisation-médiation), sinon ma jolie métaphore tombe à l’eau…
      Un grand merci en tout cas pour ces compléments d’information et, encore une fois, pour ces travaux très stimulants !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s