Chambardons nos tables de sélections

tableselection

Juste une question toute simple, venue en travaillant sur un futur billet au sujet des « fouillothèques » : comment renouveler nos tables de sélections, en évitant nos habituelles:

  • Nouveautés
  • Coups de cœur
  • Thématiques
  • Actualité (événements culturels locaux ou nationaux, mort de Claude Levi-Strauss, etc.)

Voici donc quelques propositions naïves pour des tables de suggestions innovantes, en appliquant la méthode créative du « concassage« .

Renversement :

  • « Les oubliés », sur le mode « nous sommes sur le point de les désherber, adoptez-les! » La Médiathèque de Lomme, par exemple, utilise une table pour valoriser les livres non empruntés depuis 2 ou 3 ans.
  • « Nous avons détesté » (en hommage au célèbre contempteur des coups de cœur en bibliothèques), sur le mode de l’anti-recommandeur de LibraryThing.com. Par exemple, si j’ai détesté American psycho de Bret Easton Ellis, l’Unsuggester de LibraryThing me propose de lire Spiritual disciplines for the christian life. J’en connais bien qui vont voir un film juste parce que sa critique est mauvaise dans Télérama, alors…
  • « Bric à brac » : le désordre comme générateur de sérendipité. Choix arbitraire de documents ou de thématiques (comme les articles aléatoire de Wikipedia), sur des principes absurdes tels que : les auteurs dont on fête l’anniversaire ce mois-ci (à la façon des anniversaires d’Evene.fr).

Substitution (le lecteur à la place du bibliothécaire) :

  • « Vous avez beaucoup emprunté ». Oui, je sais, si un document est réservé cinq fois de rang, pas facile de le mettre sur les présentoirs (et d’abord, pourquoi on n’en a pas commandé 2 exemplaires de plus, s’il y a 5 réservations de suite ?). Puisque tout le monde connaît le pouvoir prescripteur du chariot des retours, pourquoi ne pas l’institutionnaliser ? Déclinaison possible : le top 20 des livres les plus empruntés du rayon science, du rayon psychologie, etc.
  • « Vous avez aimé » : une table présentant les documents sélectionnés par le club de lecteurs de la bibliothèque, par exemple, ou bien en libre service par les lecteurs. [Mise à jour du 19.11.10 : un bel exemple à Toulouse.]
  • « Ils sont à vous » : principe de la « fouillothèques », documents issus des dons, mis en vrac dans un bac, sans classement, non comptabilisés dans les prêts.

Augmentation (généraliser, perfectionner) :

  • « Au cinéma en ce moment » (documents sur le contexte historique d’un film, romans portés à l’écran, etc.), «dans les médias en ce moment », etc.
  • « En ville en ce moment » (concerts, danse, théâtre, expos…) : sélection bibliographique en écho aux événements culturels municipaux.

Modification (changer les temps et les lieux) :

  • Les romans de moins de 100 pages (pour les bibliothèques à côté d’un parc, par exemple…), ou au contraire les pavés
  • Un pays à l’honneur par mois : littérature, guides et récits de voyage (c’est vrai, il n’y a pas besoin de ça pour que ça sorte)

Sensualiser (notamment pour les jeunes publics) :

  • Livres rassemblés par format, par matériau, par couleur

Si vous avez connaissance d’expériences inédites en ce sens, en bibliothèque ou en librairie, ou que ce rapide brainstorming vous a donné des idées, n’hésitez pas à vous manifester dans les commentaires.

Cet article a été publié dans bibliostorming, valorisation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Chambardons nos tables de sélections

  1. Plein de bonnes idées , sans oublier les chariots de retours bien mis en évidences et l’obligation de NE PAS ranger (trop vite) pour laisser les gens fouiller dedans !

    tout ça devient très oulipien !

  2. Ping : Tweets that mention Chambardons nos tables de sélections « Lirographe -- Topsy.com

  3. Caroline Rives dit :

    Voir aussi le réjouissant et stimulant article de Pierre-Yves Labor dans le BBF 2001-1, « Une expérience de mise en stabulation libre d’une partie de nos collections »
    http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2001-01-0054-004
    Bon vent à ce blog qui s’annonce sous les meilleurs auspices

  4. claire_h dit :

    Tenté : la « table mystère », où il fallait découvrir le principe de sélection des éléments présentés dessus par exemple une illustration de couverture comparable : une fleur, un chat, la même couleur, ou un mot commun dans le titre, ou une même année d’édition…

    • Lirographe dit :

      Pas mal… Dans quelle bibliothèque avez-vous tenté cette expérience, si ce n’est pas indiscret ? Les lecteurs jouaient-ils le jeu ?

      • claire_h dit :

        Là où le fleuve se jette dans la Manche😉. Ayant quitté mon poste très peu de temps après cette expérience, j’ignore si elle a été poursuivie.

  5. BG dit :

    Excellentes idées, je vais en piquer quelques unes !
    Surtout celle « les livres que les bibliothécaires ont détestés ». Je suis sûre que juste pour le plaisir de nous contredire, les lecteurs vont les emprunter…

    • Lirographe dit :

      …et venir vous dire après pourquoi ils ont aimé : c’est justement l’occasion de favoriser les échanges entre usagers et bibliothécaires, avec une pointe d’humour en sus.

  6. eric1871 dit :

    En musique, j’avais présenté, il y a quelques années, « les disques bien qui sortent jamais » (affiché tel que à la main) et ça avait très bien marché.
    Ces jours-ci, nous avons un présentoir « mes parents sont célèbres » (toute référence à une actualité récente est pure coïncidence ou pas) et ça tourne fort aussi, mais on n’a pas l’impression que la plupart des gens voient pourquoi ces artistes sont réunis là (et tant mieux).
    Par contre, faire « on n »a pas aimé » avec le dernier Muse ou Moby serait contre-productif en survalorisant des disques que les gens demandent de toutes façons…

    • Lirographe dit :

      En effet. En l’occurrence, l’idée première reste de favoriser la découverte et/ou de créer du dialogue. Placer ce type de documents sur une table « nous avons détesté » donnerait plutôt une image élitiste de l’établissement. Pour éviter d’en faire une table stigmatisante, on peut aussi jouer sur la personnalisation (comme les étiquettes de critiques dans les bibliothèques de Val d’Europe, où les avis – positifs ou négatifs – sont signés par le prénom d’un bibliothécaire).

  7. Pichou isabelle dit :

    Une thématique non thématique. c’était la canicule. nous avons tapé le mot chaleur. Et sorti tous les livres dans toutes les disciplines de la dewey et dans les romans qui comprenaient ce mot. Il a bien des sens ! cela a donné une table d’exposition assez surprenante. J’ajoute que c’était une collaboration franco-allemande. Mais on peut en inventer des tonnes.

  8. antoine dit :

    Pour la jeunesse, j’avais tenté la couleur (Livres rouges d’un coté du présentoir, bleus de l’autre et rouge & bleu au milieu) ou encore l’animal. Pas forcément les inévitables ours, lapins ou cochons, mais par exemple le renard, dont j’avais été assez satisfait.
    J’aime beaucoup, d’une manière générale, faire une sélection dont le critère ne soit pas visible au premier coup d’œil : par exemple, les romans qui finissent mal.

  9. J’aime beaucoup le principe de l’augmentation pour ma part… Branché sur ce qu’il se passe localement ou dans les médias, qui relie la bibliothèque au reste du monde. Rarement on voit sur les tables de la bibliothèque de relation avec des spectacles – non organisés par la bibliothèque s’entend – dont les affiches pourtant ornent les tableaux d’affichages : le texte d’une pièce alors que celle-ci s’apprête à être jouée dans la ville (ou dans la ville voisine, oui oui, la ville voisine – quel scandale !), etc.

    L’augmentation par rapport aux médias (je rêverais d’une table branchée sur les livres des invités des matinales de France Culture) nécessite elle une bonne réactivité pour proposer au prêt les dernières nouveautés. Pourrait s’augmenter d’un QRcode pour s’abonner au podcast de l’émission par exemple… ou d’un tinyURL imprimé sur un marque page.

    Reste que les tables, ce n’est pas suffisant ! Les rayons sont encore bien rarement utilisés pour mettre en avant des titres sur un sujet. Pourquoi ne pas mettre également en début de thème de rayon, un petit carton présentant 5 livres recommandés sur la thématique et un court argumentaire…

    Les tables c’est bien, mais faudrait voir à pas oublier les rayons, les usagers y passent plus de temps encore !

    • Lirographe dit :

      Rebondir sur les émissions de radio demande en effet pas mal de réactivité… et j’aime l’idée du tinyURL (pour le QRcode, j’aime beaucoup aussi, mais je ne suis pas sûr que nous touchions un gros pourcentage de nos publics).
      Et merci de rappeler la nécessaire dissémination dans les rayons, pour des sélections plus ciblées.

  10. Pierre dit :

    Un exemple de display de livres par couleur :
    Red Hot! book display

    Une belle mise en valeur de banned books :
    http://extremecraft.typepad.com/extreme_craft/2008/10/banned-together.html

  11. Ping : Comment faire venir les étudiants en BU « Encore un biblioblog…

  12. Ping : Chambardons nos tables de sélections | -thécaires are not dead | Scoop.it

  13. Ping : Chambardons nos tables de sélections « la bibliothèque, et veiller

  14. dominique macé dit :

    ben nous on ne met pas de commentaires « coup de coeur » ou « vous avez ceci » « nous avons cela »
    On laisse le lecteur se faire une idée sur le choix proposé: lié ou non à un évènement, à un « buzz », et parfois choix de bibliothécaires tout simplement. On prescrit mais sans forcément justifier.

  15. Ping : Chambardons nos tables de sélections | animations en bibliothèque | Scoop.it

  16. Ping : Chambardons nos tables de sélections | Bibliothèques actuelles | Scoop.it

  17. Ping : Chambardons nos tables de sélections | Les animations en bibliothèques publiques | Scoop.it

  18. Ping : Offre numérique | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s